Vieux port Ajaccio

A faire absolument à Ajaccio

Quand on programme des vacances en Corse, on manque parfois d’inspiration à l’évocation de la ville d’Ajaccio. Pourtant, la cité natale de Napoléon et de Tino Rossi offre tellement de possibilités qu’une semaine sur place ne suffira pas.
Voici quelques conseils éclairés par de vrais amoureux de la ville.

Suivre les traces de Napoléon

Ok toute la ville parle de lui, partout. C’est un peu normal pour la cité natale de celui qui est devenu l’empereur des français et dont le nom résonne encore partout dans le monde.
Nous vous conseillons de visiter les quartiers de la vieille ville entre la cathédrale où il fut baptisé et sa maison natale. Maison devenue musée d’état et qui mérite vraiment le temps d’une visite

La Brasserie Impériale, ses bières et ses limonades.

A quelques mètres de là se trouve la Brasserie Impériale. 4 amis y brassent sur place leur propre bières, blonde ou ambrée et quelques bières thématiques selon les saisons.
A goûter aussi la limonade faite maison, au même endroit, pour se rafraîchir vraiment l’été.

Parcourir les rues de la ville en scooter.

Ajaccio va vous faire penser à l’Italie. L’influence y est évidente, surtout dans la partie ancienne. Mais cela veut aussi dire problèmes de circulation et de stationnement. Faîtes comme les locaux, circulez en deux roues en louant une moto ou un scooter directement en ville, le temps d’une journée dolce vita. L’agence Rent Car Corsica propose sur le cours Napoléon (on vous avait prévenu) des scooters avec ou sans permis !

Faire du shopping fashion et “nustrale”.

Nustrale est un terme corse qui veut dire “ de chez nous”. Ainsi à Ajaccio, vous trouverez à acheter de nombreux produits insulaires de toute sorte. Nous vous conseillons de jeter un oeil aux collections textiles de jeunes créateurs comme la Boutique Empire par exemple qui détourne Napoléon (et oui toujours lui) en “Self Made Man”. Ne passez pas à côté des créations de Nine, Antica ou Minority.

Flânez dans le quartier des étrangers

Rien de péjoratif dans ce terme. Le quartier Grandval tient le nom de “quartier des étrangers” de l’ancien hôtel éponyme situé ici mais surtout de la fréquentation importante de touristes anglais à la fin de XIX siècle. D’ailleurs on y voit encore de très beaux monuments typiques de l’architecture britannique. La balade se termine par la place Austerlitz et la fameuse “ grotte Napoléon” (et oui, encore)

Le chemin des crêtes pour prendre de la hauteur

Cet itinéraire de petite randonnée permet de parcourir la rive nord du golfe d’Ajaccio mais depuis les hauteurs. Ce très joli sentier parcourt toutes les crêtes et permet de rejoindre les îles Sanguinaires pour les meilleurs marcheurs. Le retour peut se faire par la route côtière en empruntant un bus à impérial (ça ne s’invente pas…)

Les plages d’Ajaccio.

Parmi les plus belles de Corse, les plages du golfe rayonnent enfin à leur juste valeur dans la côte d’amour des estivants. Qu’elles soient sur la rive sud, ou à l’extrême nord, de l’Isolella à Capo di Feno, les plages d’Ajaccio n’ont rien à envier aux plages de Porto Vecchio ou Calvi côté couleur de l’eau, finesse du sable et jolies paillotes.

Manger et profiter

A Ajaccio, il existe des traditions culinaires importantes. Elles sont plutôt tournées vers la mer. En été, il vous faudra manger de la langouste. Essayez par exemple les pâtes à la langouste de « chez Jean Jean ». L’hiver, il faut absolument tester un plateau d’oursins en terrasse au soleil avec un verre de vin blanc corse. Tous les restaurants sont sur le site de l’office du tourisme d’Ajaccio.

Il existe encore mille et une raisons de venir passer quelques jours à Ajaccio. Et même si vous n’êtes pas fan de l’empereur, vous serez forcément séduit par cette belle station balnéaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *